ECOUTEZ NOTRE PODCAST COACHING TIPS

La pensée positive est-elle utile?

Le sujet majeur de la pensée positive est le rapport au réel. Selon le mot célèbre « l’histoire est tragique ». La vie des femmes et hommes n’est pas, loin s’en faut, un long fleuve tranquille.

La pensée positive, est souvent perçue, dans le fond par tout un chacun comme une évidence il vaut mieux être positif que négatif. Pour autant, peu, considèrent que c’est un outil à intégrer dans son quotidien ; comme si la pensée positive était une évidence théorique peu utile pour résoudre les difficultés objectives du quotidien.

Si personne ne conteste que les faits sont parfois objectivement négatifs souvent une attitude positive permet deux choses qui me paraissent essentielles :

  • Avoir une attitude et donc une pensée négative ne permettent pas la solution, alors qu’adopter une attitude positive elle, permet et facilite la solution.
  • Parfois penser négativement, aggrave le problème où même le crée.

1.

Qu'est ce que la pensée positive ?

Bleu Plat et Minimaliste Enfants Mode Site web copie 3

Nous avons déjà eu l’occasion de souligner que nous appréhendons le monde de manière déformée. (Voir article sur les biais cognitifs).

La pensée positive ne consiste pas à rajouter de la déformation là où il y en a tellement en considérant qu’il faut prendre de manière positive tout ce qui arrive.

La réalité a de nombreuses facettes, chacune étant une partie de la réalité. La pensée positive va consister à porter volontairement son attention sur un aspect choisi de cette réalité.

Ce choix se fera toujours dans le sens du comment améliorer, faire mieux la prochaine fois, quelle leçon en tirer plutôt que de s’auto flageller, chercher des responsabilités à l’extérieur ou détruire.

Quelques exemples :

  • Confronté à un problème on peut se focaliser sur les responsabilités où tenter de se concentrer sur comment trouver une solution.
  • Face à un échec personnel on peut se culpabiliser, se morfondre, ou au contraire considérer que l’on a appris quelque chose dont on peut tirer un enseignement.
  • Accepter la réalité quelle qu’elle est et améliorer l’existant plutôt qu’être dans le déni et refuser de voir les choses telles quelles sont.
  • Accepter sa responsabilité personnelle dans ce qui arrive et ne pas chercher systématiquement des causes extérieures ou des responsabilités tierces.
  • Être en mesure de faire la différence entre ce qui peut être amélioré et ce qui ne le peut pas.

2.

La pensée positive en action

C’est d’abord un choix qui doit s’entretenir

Décider de vivre positivement suppose que l’on fréquente des personnes positives, que l’on participe à des évènements positifs, que l’on lise des choses positives.

Bleu Plat et Minimaliste Enfants Mode Site web copie

Pas nécessairement tout le temps ; mais veiller à ce que la place laissée à tout ce qui est bon pour soi, son esprit, son corps, ses relations sociales ait une place majoritaire.

Ne pas se laisser happer par le pessimisme ambiant

Le pessimisme est d’humeur mais l’optimisme de volonté ; Quand on regarde et écoute l’actualité, par exemple, les raisons de désespérer sont légion.

Même si les trains qui arrivent à l’heure n’est pas considéré comme une actualité il conviendra d’apprendre à prendre du recul par rapport à ce postulat et ne pas nécessairement considérer que l’actualité est toute la réalité.

Faut-il faire une diète médiatique et des réseaux sociaux ? A vous de juger.

Porter son attention sur le côté positif des choses (selon l’expression)

Si je conviens que toutes les situations ne s’y prêtent pas ; beaucoup de situations peuvent nous permettre d’exercer notre positivisme.

Quelques exemples tirés de la vie courante :

  • Vous êtes pris dans un embouteillage ou votre train a beaucoup de retard ; profitez-en pour écouter votre radio préférée ou appeler des amis, parents dont vous n’avez plus de nouvelles, lire votre livre préféré etc.
  • Transformez en opportunité les déconvenues. Vous ne vous plaisez pas dans votre métier ou votre entreprise ; c’est l’occasion de faire une formation pour changer d’orientation, faire votre CV afin de changer d’entreprise. Plutôt agir afin d’améliorer votre situation plutôt que subir, se plaindre.
  • Plutôt que critiquer les situations ou les personnes tentez de trouver au moins une qualité à la situation que vous vivez ou la personne que vous croisez. C’est un exercice qui vous aidera à relativiser et ne pas trop noircir le tableau.

Apprendre à affirmer ses positions de manière respectueuse et nuancée

Beaucoup de personnes évitent les problèmes ou les situations conflictuelles.

Tous ces non-dits sont sources de tensions, relationnelles et personnelles aux personnes qui ne s’expriment pas.

Bien évidemment cette non expression entraîne un cortège de pensées négatives qui accompagnent la personne.

Paradoxalement apprendre à exprimer son désaccord, son opinion, ses besoins, ses revendications, sans créer de conflit et de tension est une attitude positive.

L’expression respectueuse des autres et nuancée à une époque où la vindicte, l’insulte, la polémique, semblent la seule manière de s’exprimer est aussi une posture positive.

3.

La méthode Coué ne fait pas de mal non plus !

Cette méthode, pour le coup Franco-Française inventée par un pharmacien au siècle dernier met en avant les conséquences bénéfiques de phrases positives répétées jour après jour.

Nous avons toutes et tous ce que l’on appelle un dialogue interne incessant ; nous nous parlons à nous même sans en avoir toujours conscience au demeurant.

La méthode Coué bien ordonnée pourrait avoir une traduction qui serait la suivante :

  • Chaque matin avant de commencer sa journée on pourrait très bien se dire :

« Aujourd’hui je vais vivre des choses extraordinaires » ; cette phrase nous met en ouverture positive à tout ce que la vie peut nous offrir comme surprises positives petites et grandes.

  • Chaque soir on peut très bien prendre le temps de faire l’inventaire de tout ce qui a été positif dans sa journée.

Ce type de petits « rituels » permet d’ancrer le positif dans sa vie quotidienne.

Adopter un discours positif

Les mots, dit-on sont des fenêtres ouvertes sur l’âme. Faut-il dès lors employer des expressions défaitistes, négatives ?

Votre discours a un effet un sens important sur votre vie. Quand vous vous dites que tout va bien, que vous réussirez ce que nous entreprenez, votre état d’esprit peut aller dans ce sens et fournir les efforts qui correspondent. En usant de termes positifs à votre égard et à l’égard de votre entourage, vous pourriez renforcer votre confiance en soi et changer les choses !

Conclusion

Bouddha a dit:

« Nous sommes ce que nous pensons. Tout ce que nous sommes résulte de nos pensées. Avec nos pensées, nous bâtissons notre monde. »

La pensée positive, agit comme un cercle vertueux. Le positif attire le positif selon un processus non démontré mais vérifié dans les faits.

Être positif crée chez ceux qui prennent ce parti une meilleure résilience face aux vicissitudes de la vie et permet de manière plus rapide la concentration sur la solution plus que le problème.

Enfin être positif produit plus de bien être mental et physique que le négatif, pour soi et son entourage !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cela devrait vous intéresser

La chance est elle une compétence ?

Quand le succès est au rendez-vous, notre humilité naturelle nous amène à penser que c’est grâce à nos nombreux talents. La vérité

Et si on parlait motivation ?

Le principal problème de la motivation n’est pas qu’on en manque. Nous sommes tous et toutes très motivé(e)s à l’idée de créer

Sommes nous tous EGO ?

L’ego désigne la représentation et la conscience que l’on a de soi-même.  Tiré du latin et du grec « ego » signifiant « moi » ou « je ». Toute la question est celle